Ce que vous ignorez à propos des huiles essentielles et des lésions cérébrales

Savez-vous que l’odorat est le seul sens directement lié à la zone limbique du cerveau, considérée comme le centre de contrôle émotionnel ? Cela signifie que lorsque les huiles essentielles sont inhalées, elles vont directement au cerveau. Voici ce que vous ignoriez à propos de leurs nombreuses vertus.

Nos quatre autres sens – le goût, la vue, le toucher et l’ouïe – sont d’abord acheminés à travers le thalamus, avant d’atteindre le cerveau. Le système limbique étant directement relié aux parties du cerveau qui contrôlent le rythme cardiaque, la pression artérielle, la respiration, la mémoire, les niveaux de stress et l’équilibre hormonal, les huiles essentielles thérapeutiques de qualité peuvent avoir des effets psychologiques et physiologiques incroyables.

Chacune des huiles essentielles a des propriétés équilibrantes, stimulantes, thérapeutiques, calmantes et sédatives. Lorsque nous respirons une molécule d’huile essentielle, elle se déplace à travers les cavités nasales vers un neurone récepteur qui la transporte jusqu’au centre limbique, particulièrement l’hypothalamus. Le système limbique est chargé de contrôler toutes les réponses physiques, psychologiques et émotionnelles de notre corps en réaction aux stimuli extérieurs. Ainsi, la capacité des huiles essentielles à cibler notre centre limbique en fait un outil puissant dans le traitement de nombreux troubles de santé.

Lorsque les huiles essentielles sont inhalées, de petits nerfs envoient immédiatement un signal au cerveau, qui apaise notre esprit et notre corps. L’inhalation entraîne une réponse immédiate, étant donné que les messagers chimiques de la cavité nasale ont un accès direct au cerveau.

Des études scientifiques ont permis de mettre en évidence que les sesquiterpènes – un composé naturel présent dans les huiles essentielles de vétiver, patchouli, cèdre, santal et d’encens – peuvent augmenter les niveaux d’oxygène au cerveau de 28%. Une telle augmentation de l’oxygène stimule l’activité de l’hypothalamus et du système limbique, ce qui peut avoir des effets directs non seulement sur les émotions, mais aussi sur l’apprentissage, l’attitude et de nombreux processus physiques du corps, tels que la fonction immunitaire, l’équilibre hormonal et les niveaux d’énergie. Les sesquiterpènes se retrouvent également dans les huiles essentielles de myrrhe, de bois de cèdre et de clou de girofle.

En 1989, une équipe de chercheurs a découvert que l’amygdale jouait un rôle majeur dans le stockage et la libération d’hormones émotionnelles, découlant sur la conclusion que les arômes essentielles peuvent influencer le déclenchement d’une réponse émotionnelle.

Les huiles essentielles présentent de nombreux avantages pour le corps humain, sans effet secondaire. Leur capacité à affecter nos fonctions physiques et psychologiques, via une stimulation appropriée des nerfs olfactifs, peut conduire à une forme puissante et entièrement nouvelle de thérapie contre de nombreuses maladies, notamment les lésions cérébrales.

L’huile essentielle d’oliban et votre cerveau

Le cerveau humain est l’organe le plus complexe. Habituellement, les diverses lésions cérébrales sont lentes à guérir, mais l’huile essentielle d’oliban peut aider grandement dans ce processus. Elle favorise une bonne irrigation des cellules cérébrales, concourant à un fonctionnement optimal du cerveau.

L’huile essentielle d’oliban a une composition moléculaire qui comprend des chaines de sesquiterpènes et qui est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique. Les sesquiterpènes stimulent la mémoire, le système limbique et d’autres glandes du cerveau. L’huile essentielle d’oliban améliore également l’activité cardiorespiratoire et a des propriétés antiseptiques, astringentes, carminatives, cicatrisantes, cytophylactiques, digestives, diurétiques, emménagogues, expectorantes, sédatives et toniques.

D’autres expériences ont constaté que les sesquiterpènes augmentaient l’oxygénation autour des glandes pituitaire et pinéale, permettant ainsi un équilibre idéal des hormones qui régulent les émotions et de celles qui stimulent la mémoire.

Les Bienfaits des huiles thérapeutiques

En aromathérapie, la qualité de vos huiles est importante pour obtenir la guérison ; il est donc nécessaire d’utiliser des huiles essentielles thérapeutiques et non diluées. Recherchez le terme « 100% huile essentielle de qualité thérapeutique » sur les étiquettes. Une huile essentielle peut être 100% biologique, mais cela ne signifie pas qu’elle est pure. Diffuser certaines huiles en utilisant un diffuseur d’air froid peut avoir les avantages suivants :

– Bien-être général et soulagement de la tension
– Régulation du poids
– Réduction des bactéries, des moisissures, des champignons et des odeurs
– Amélioration de l’équilibre hormonal
– Amélioration de la sécrétion d’anticorps qui combattent le candida
– Soulagement des maux de tête
– Stimulation des neurotransmetteurs
– Amélioration de la concentration, de la clarté mentale et de la vigilance
– Stimulation de la sécrétion d’endorphines
– Amélioration des fonctions digestives
– Stimulation de la production d’hormones de croissance

Le niveau de pureté et la valeur thérapeutique d’une huile essentielle sont étroitement liés à ses constituants chimiques, qui peuvent être affectés par des facteurs tels que les conditions de traitement des plantes, la technique de fertilisation (organique ou chimique) le processus de distillation et autres.

Les huiles essentielles de qualité thérapeutique sont testées en laboratoire et certifiées exemptes d’impuretés. Elles sont à la fois complètes dans leurs constituants chimiques – ce qui leur donne un arôme riche et profond – et sont cinétiquement vivantes. Ces vertus leur permettent d’améliorer l’équilibre et le fonctionnement hormonal de l’organisme.