Vous voulez trouver votre but, mais vous n’avez aucune idée de ce que c’est ! Lisez Ceci

vous-voulez-trouver-votre-but-mais-vous-navez-aucune-idee-de-ce-que-cest-lisez-ceci

Si vous avez ce sentiment, il peut être à la fois source d’inspiration et de confusion. Quand je l’ai ressenti, c’était comme une lumière de phare et un objectif inatteignable. Je venais juste de sortir de huit mois d’insuffisance rénale. Témoignage.

Conscient que la vie est un don, je voulais faire en sorte que la mienne compte et, donc, la prochaine étape devait être plus significative. Le problème était que je naviguais à vue, pis, je ne savais pas comment m’orienter. Seize mois plus tard, je me suis lancé dans une entreprise beaucoup plus adaptée à mes aspirations, offrant un service indispensable à ma communauté. Comment ai-je fait? En me concentrant sur moi, en premier.

Je me suis rendu compte qu’il était improductif, voire inutile de me mettre la pression pour découvrir mon but, car, en réalité, c’est votre but qui vous trouve. Très souvent, le déclic vient quand vous vous y attendez le moins et la conviction que vous en avez est si intense que votre chemin de vie s’en trouve tout tracé.

Pour être en harmonie avec votre but véritable, avec votre vision, il est important de prendre le temps qu’il faut. Vous gagnerez en énergie et cela vous épargnera les faux pas. Je vous relate mon processus.

1. Se concentrer sur votre passion

Quand vous découvrez votre passion, ne la lâchez plus. Investissez-vous pleinement et profitez de la joie qu’elle vous procure, même si vous ne l’envisagez pas comme carrière. Cela donnera un sens à votre vie et vous ouvrira plusieurs perspectives. Vous déterminerez alors ce qui est plus significatif pour vous.



2. Briser vos chaines

Libérez-vous de tout ce qui n’est pas productif dans votre vie ou qui est nuisible à votre santé. Ces facteurs sont de nature à vous éloigner de vos ambitions et de votre but essentiel.

3. Reconnaitre vos forces et vos limites

Personne n’est excellent dans tous les domaines, la connaissance et l’acceptation de soi en sont la clé. Concentrez-vous donc à développer vos points forts. Par exemple, je suis très sensible aux besoins des gens et je m’évertue à être une source d’inspiration à leurs aspirations et à les encadrer. Je me sens donc plus la vocation de coach professionnel que de directeur marketing.

4. Trouver un créneau pertinent

Il vous arrive d’être dubitatif sur le choix d’un domaine qui vous est le plus significatif ; évaluez les différentes opportunités qui se présentent et déterminez où vous êtes le plus prompt à investir en temps et en argent ou encore ciblez les créneaux où vos talents sont formellement reconnus.

5. S’impliquer dans un projet

Soyez volontaire ou bénévole d’une association, adhérez à un club ou participez à une activité éducative, en conformité avec votre objectif ; c’est un excellent moyen d’acquérir de l’expérience, sans risque, et de vous rassurer que ce projet répond effectivement à vos attentes. Vous pourrez également y tisser un bon réseau relationnel.

Consacrez quelques mois à explorer cette voie et à en évaluer les forces et les faiblesses, sans attente. Vous en cernerez mieux les contours et raffermirez votre conviction.

Lire la suite de l'article