Quantcast

Voici les 14 effets scientifiquement prouvés du voyage sur votre corps, esprit, et âme

Le voyage est le meilleur moyen d’échapper aux problèmes de la vie et de recharger nos batteries émotionnelles et physiques. Il impacte notre moral mais aussi notre corps. C’est pour cela qu’il est important de bien choisir sa destination et planifier son voyage, que l’on ait deux semaines de vacances ou plus. 

Voici des effets scientifiquement prouvés du voyage sur notre corps. Aussi incroyable que cela puisse, il n’a pas que des effets positifs sur nous, certains d’entre eux sont inattendus. L’heure à laquelle nous avons l’habitude de dormir ou d’aller aux toilettes par exemple, sont souvent les premières choses affectées par le voyage, et pas les dernières :

1. Un voyage prolongé peut affecter la personnalité

Sans surprise, le voyage nous emmène à l’extérieur de notre zone de confort. C’est peut-être pour cela que les gens ont toujours envie de voyager.

En psychologie, il y a la théorie du « Big Five », qui se réfère aux 5 traits dominants, mis en évidence par Goldberg en 1900. Ces traits décrivent la personnalité de quelqu’un et comprennent la névrose, l’ouverture, l’extraversion, la conscience et l’amabilité.

Plus le voyageur interagit avec de nouvelles personnes et se plonge dans une nouvelle culture, plus il devient ouvert d’esprit.

2. Des boutons dès la première étape du voyage

Vous partez en vacances et vous êtes tellement heureuse qu’avant de vous rendre à l’aéroport, vous vous faites belle. Vous vous êtes maquillée et pomponnée. Une fois dans l’avion, une envie pressante vous décolle de votre siège. Vous vous rendez dans les toilettes, et là, catastrophe : l’image que le miroir reflète est loin d’être jolie.

Que s’est-il passé ? Ne vous inquiétez pas, par un mécanisme de défense, votre peau devient plus grasse et vous sortez du vol avec quelques boutons sur le visage. C’est que le faible taux d’humidité en vol est suffisant pour vous rendre folle et votre peau aussi ! Rien de grave, dédramatisez et profitez de vos vacances.

3. Une alimentation brusquement changée

Durant les vacances, nous avons tendance à tester la cuisine locale. Les habitudes alimentaires strictes sont souvent oubliées sinon laissées de côté. On craque pour un dessert ou une pâtisserie qu’on ne connaît pas. Les vacances sont d’ailleurs faites pour casser la routine et se faire plaisir, n’est-ce pas ? Alors, pas de regret. Profitons de notre voyage et des plaisirs qui vont avec.

4. Pas autant de sport que d’habitude

Qui a le temps pour sa routine de gymnastique pendant les vacances ? Presque personne sauf si vous êtes un vrai accro au sport. Lorsqu’on voyage, on change de ville ou de pays et on change également son emploi du temps. Désormais, on a d’autres priorités : découvrir la région dans laquelle on se trouve et se faire plaisir. Pas de contraintes et pas de devoir. Et c’est tant mieux.

5. Le voyage donne de nouvelles perspectives

Observer comment les autres cultures fonctionnent et interagissent est le moyen le plus rapide pour être conscient de notre propre culture. Les choses que nous considérons comme acquises sont maintenant mises en perspective, elles sont remises en question. Le voyage est bénéfique en ce sens où il nous ouvre les yeux et nous rend fiers de nos racines.

6. On n’attend pas un bébé, on a juste un cycle irrégulier

Lorsque nous nous mettons en situation de stress, notre corps en subit les conséquences. De plus, le décalage horaire chamboule notre horloge biologique et détraque notre cycle menstruel. Pas de panique alors.



7. La constipation du voyageur n’est pas un mythe

Si vous pensez que la constipation du voyageur est un mythe, vous avez tort. La plupart des gens ont du mal à réguler leurs passages aux toilettes en vacances à cause de leur anxiété. Plusieurs facteurs peuvent causer des problèmes de constipation aux voyageurs, avec à leur tête le changement d’alimentation. Le décalage horaire et le changement de routine y sont pour quelque chose aussi.

8. La baisse d’énergie due au décalage horaire  

Toute personne ayant déjà subi les effets du décalage horaire sait exactement dans quel état on se trouve après un long vol.

Sachez qu’à chaque fois que vous traversez un fuseau horaire dans lequel l’aiguille de horloge se déplace d’une heure, il faudra une journée complète au corps pour se réadapter.

9. Prendre l’avion provoque plus de fatigue et de maux de tête que votre ex petit(e)-ami(e)

Si le décalage horaire ne vous a pas affecté, la pression de l’air s’en chargera. Nous sommes souvent fatigués et irritables lorsque nous voyageons par avion. L’explication est toute simple : la pression de l’air nous empêche d’absorber complètement l’oxygène. C’est le mal d’altitude et c’est tout à fait normal.

10. Le voyage augmente la stabilité émotionnelle

Le voyage aide à remettre en question certaines choses. Parmi ses effets bénéfiques, on devient moins anxieux quand il s’agit de changements dans sa vie de tous les jours. Les personnes qui voyagent sont plus ouvertes et disposées à accepter de nouvelles choses. Elles les intègrent plus vite dans leur routine.

11. La poussée d’adrénaline

La randonnée pédestre et le parachutisme sont deux exemples de sorties de vacances qui créent une montée d’adrénaline. C’est une des raisons qui nous poussent à voyager : nous voulons vivre des sensations extrêmes que nous ne pouvons avoir à la maison.

12. Notre cerveau devient plus rapide quand nous parlons une autre langue

En plus de communiquer avec des gens qu’on ne comprendrait pas autrement, de se plonger en profondeur dans une culture qui n’est pas la nôtre, parler une langue étrangère est bénéfique pour la santé et surtout le cerveau. En parlant une langue qui n’est pas la nôtre, on a une meilleure flexibilité cognitive, un esprit plus vif en vieillissant, moins de risques de souffrir de la maladie d’Alzheimer et on a tendance à être plus ouvert d’esprit.

13. Nous devenons plus conscients de tout

Lorsque nous voyageons, nous sommes assoiffés de découvrir de nouvelles choses. Nous faisons alors attention à tout, aux monuments, aux paysages et aux gens. Nous ne voulons rien rater. Les aventures sont nouvelles, amusantes et excitantes. Elles nous poussent à prendre conscience de tout ce qui nous entoureau quotidien.

14. Plus de chances de tomber amoureux

Que c’est facile de tomber amoureux quand on n’est plus dans notre routine ! Pendant les vacances, nous laissons tous nos soucis et responsabilités derrière nous, à la maison, et à nous l’aventure pour découvrir des endroits nouveaux et passionnants.

La vie semble plus belle quand nous sommes détendus. Il est donc logique et normal de tomber en amour en dehors de notre zone de confort. C’est un phénomène fréquent. On passe son temps entre randonnée à la montagne, exploration de nouvelles plages, dégustation d’une cuisine exotique. Qui pourrait ne pas tomber amoureux dans des circonstances pareilles ?

Lire la suite de l'article