L’Art de ressentir : Comment il est possible de tirer profit de vos émotions difficiles

Ccomment il est possible de tirer profit des émotions douloureuse

Une spécialiste partage ses investigations scientifiques sur les relations à la douleur et la capacité à se reconstruire en se fondant sur ses insatisfactions et déceptions sociales. Elle présente comment il est possible de tirer profit des émotions douloureuses.

Il y a quelques années, j’ai été mise sous antidépresseurs. Finalement, j’ai réalisé qu’ils ne me servaient pas à grand-chose, alors j’ai décidé de les arrêter. J’ai appris que je ne pouvais pas inhiber ma capacité à ressentir ma dépression ou n’importe quelle autre émotion négative, sans me défaire de mes sentiments en général.

Dans cet état d’esprit, vous vivez intensément toutes les émotions, intentionnelles ou non. L’expérience de la douleur extrême peut vous plonger dans un sentiment d’extase et le désespoir fait place à la gratitude parfois, même instantanément.

Après avoir arrêté les antidépresseurs, j’ai passé des années à essayer de surmonter ma dépression, dont je ne connaissais pas la cause. Lorsque j’y suis arrivée, la gratitude que j’ai éprouvée envers ma vie était encore plus grande que ce qu’elle était avant ma dépression.

Dans l’obscurité, indépendamment de la tragédie qui y a donné naissance, des vérités sur vous-même et le monde autour de vous sont révélées, qui, à leur tour, vous permettent d’apprécier la vie de façon plus significative et de vivre avec plus de vitalité et de passion.

Il y a plusieurs façons de transformer l’obscurité en lumière, la souffrance en joie, l’apathie en productivité. L’astuce est de considérer chaque voie possible et de faire l’effort de se lancer vers celles qui vous inspirent. Gardez à l’esprit que ces notions concernant la dépression et son traitement peuvent s’appliquer à toutes les émotions – pas seulement à la dépression.

1. Voyez votre déception comme un message de votre Moi intérieur

Quand un aspect de votre vie n’est pas en harmonie avec les désirs de votre âme et vos croyances de base et que vous l’ignorez continuellement, votre âme s’opposera et cette désapprobation se manifestera comme une condition débilitante, telle la dépression, ne vous laissant d’autre choix que de vous plonger dans la solitude.

L’isolement qui résulte de la dépression exige de mettre en lumière les comportements, les actions, les loisirs ou les habitudes qui ne sont pas en harmonie avec vos croyances fondamentales. Dans la solitude, vous commencez à explorer les parties les plus profondes de votre Moi intérieur, ce qui conduit inévitablement à la révélation des conflits intérieurs qui entravent votre vie.

Vous pouvez trouver que vous êtes misérable, à cause de votre dépression qui vous a dépouillé de votre appétence pour l’émerveillement, d’une relation amoureuse ou platonique, de la discorde familiale, de la façon dont vous laissez les gens vous traiter ou d’une multitude d’autres facteurs.

Quoi qu’il en soit, une profonde thérapie de l’âme (hypnose, méditation) peut vous aider à identifier la source de votre conflit intérieur. Le cas échéant, il est extrêmement important de prendre des mesures idoines. Si vous n’agissez pas, vous risquez d’aggraver votre situation, en envoyant un message à votre subconscient que votre état n’est pas alarmant. Votre subconscient est toujours à l’écoute de vos pensées et réagit en conséquence.

2. Canalisez l’énergie négative en expression créative

Vous êtes probablement familier avec le stigmate que les artistes sont torturés, que ce sont des âmes déprimées, parce qu’il est de notoriété publique que plusieurs tirent leur énergie créatrice des eaux troubles de la dépression.

Cela est peut-être dû au fait que les personnes déprimées ont tendance à ruminer les détails des expériences passées davantage que les personnes normales. Il y a des dimensions invisibles de sentiments dans notre quotidien que nous ressentons tous, à la fois bonnes et mauvaises.

Une personne normale rejette constamment les mauvais souvenirs, à sa convenance ; alors que les gens créatifs, en particulier ceux qui sont déprimés, plongent profondément dans ces sentiments.

La dépression peut vous consumer, car elle évoque une émotion forte. Cela en fait un outil incroyablement puissant pour canaliser votre énergie dans un travail créatif. Lorsque vous prenez conscience de cette énergie, vous permettez aux forces de l’Univers d’en prendre le contrôle, pour créer une œuvre d’art – une peinture, une chanson, un poème, un livre, et bien plus.

Les expressions créatives sont des moyens pour minimiser, sinon surmonter la dépression. Lorsque vous vous engagez entièrement dans cette voie, vous vous mettez dans un état de transe méditative, donnant à votre subconscient des signaux plus positifs.

3. Exprimez plus de gratitude

Utiliser la dépression comme un véhicule pour augmenter votre gratitude semble paradoxal, mais cette attitude reste très réalisable, quand vous prenez la décision consciente de le faire. Elle se traduit par le fait d’apprécier toutes les circonstances pour lesquelles vous devez être reconnaissant.

Pratiquer intentionnellement la gratitude reprogramme votre cerveau à se concentrer sur les aspects positifs de la vie.

4. Améliorez votre santé physique

Santé physique et mentale vont de pair. Améliorer la santé physique renforce la santé mentale et une bonne santé mentale vous encourage à prendre soin de vous. Vous serez donc en mesure de lutter efficacement contre la dépression en ayant une activité sportive régulière, une alimentation saine et, surtout, profitez du Soleil. Vous améliorerez également tous les aspects de votre vie.

5. Pratiquez la Pleine Conscience

Les techniques de relaxation, comme la méditation consciente, le yoga, l’hypnothérapie et le tai-chi, luttent contre la dépression en vous aidant à vous détendre et à libérer votre esprit.

La pratique régulière de telles techniques non seulement contribue à soulager la dépression, mais elle conduit, à long terme, à un changement de conscience, à une amélioration de votre capacité à être plus conscient, plus présent et plus vivant.

Bien sûr, il y a beaucoup d’autres activités productives qui peuvent vous aider. Le plus important est d’adopter celle qui vous convient le mieux. Comme la plupart des autres activités, travailler de façon productive pour traiter votre dépression et améliorer votre qualité de vie est un chemin très personnel.

Lire la suite de l'article