Comment cesser d’avoir peur et commencer à se sentir puissant, en vie et méritant

comment-cesser-davoir-peur-et-commencer-a-se-sentir-puissant-en-vie-et-meritant

Certaines personnes lient la puissance au gain matériel ; pour d’autres, c’est un état d’esprit. Vivre dans la peur du lendemain crée un sentiment de dépendance et d’infériorité qui nous aliène. Le moment est alors venu de changer son monde pour être enfin heureux.

Pour moi, être riche n’est pas une question d’argent. Il s’agit de vivre avec moins de craintes.

Laissez-moi vous expliquer. Nous avons tous peur. Si nous ne ressentions pas de peur, nous ne serions pas vivants. Mais il y a une grande différence entre avoir peur et être entraîné par vos craintes. La plupart des gens sont entraînés par leurs craintes, les amenant à prendre (ou à éviter de prendre) des décisions particulières qui les tirent vers le bas, vers une impasse.

Toute ma vie, j’ai eu peur de la pauvreté, peur de ne pas être accepté, peur du rejet, peur de l’échec, peur de l’abandon. Ma relation avec la peur m’a rendu comme une version bêta de moi-même. Je vivais dans l’incertitude et une perpétuelle angoisse, par conséquent, les gens ne voulaient pas vraiment être en ma compagnie. J’ai laissé ma peur gonfler mon insécurité et mon anxiété.

Première partie :

Vous aurez toujours des craintes, mais quand elles ne déterminent plus vos moindres faits et gestes, quelque chose de magique se passe. Vous devenez riche. Vous êtes en contact avec votre valeur. Vous vous sentez puissant, vivant, digne. L’anxiété diminue et le potentiel augmente. Vous devenez très puissant.

Êtes-vous guidé par vos craintes ? Vous empêchent-elles de faire ce que vous voulez ou d’être qui vous voulez être ? La première étape est de les identifier. Ensuite, bien sûr, la question devient : « Comment puis-je me débarrasser de ces craintes? »

Pour commencer, voici trois conseils pour ne plus être guidé par la peur.

1. Notez vos craintes

Tout commence par l’introspection. Pensez à toutes les peurs qui vous empêchent d’être heureux. Juste observez. Ce processus est en fait incroyablement libérateur.

Une fois que vous faites cela, reconnaissez que vos craintes, malgré le fait qu’elles semblent très puissantes, ne sont pas des murs en béton. Elles peuvent être démontées et sont moins puissantes que vous ne le pensez…

2. Admettez que vous avez peur de choses bien particulières

Beaucoup de gens savent de quoi ils ont peur, mais ne l’admettent pas, surtout à eux-mêmes. Cette résistance ne donnera que plus de puissance à la crainte. Le déni signifie que vous êtes en exécution au lieu d’affronter ce qui vous vient. C’est seulement lorsque vous aurez admis que vous avez peur, que le processus de dissolution de vos craintes commencera.

3. Décidez que vous en avez ras-le-bol, de la peur

Beaucoup de thérapeutes vont essayer de vous encourager à explorer d’où vos craintes viennent. Elles ont forcément commencé quelque part, en fonction de votre histoire. Souvent, ils vont poser des questions destinées à vous aider à suivre la peur jusqu’à ses racines. En effet, il peut y avoir un processus thérapeutique à suivre pour surmonter vos peurs.

Mais à un certain moment, vous avez juste à faire le choix de ne plus avoir peur, vous devez décider d’entrer dans l’arène. Oui, vous pouvez réellement choisir d’avoir moins peur. Non, cela ne signifie pas que votre peur va disparaître, mais cela créera un changement. Examinez la source de vos craintes et prenez la décision de ne plus les autoriser à conduire votre vie.

Deuxième partie :

Oui, aujourd’hui, je m’inquiète, je stresse et j’ai toujours des craintes. Mais je peux honnêtement dire que je ne suis plus conduit par elles. Et le résultat que je vois dans ma vie, en empêchant la peur de conduire mes décisions, est la motivation dont j’ai besoin pour continuer à devenir plus fort et plus courageux.

Je n’ai peur de personne et je ne dis pas cela de façon arrogante ou pour prétendre que je suis mieux que quiconque ou physiquement plus fort (parce que je serai le premier à vous dire que je ne le suis pas). Je veux dire que je ne dépends de personne d’autre pour me faire plaisir ou me sentir valorisé. Il y a des années, je pensais vraiment que les autres tenaient le pouvoir de mon bonheur, un système de croyance qui est né de la peur.

Souvent, nous avons peur des gens parce que nous voulons quelque chose d’eux que nous ne pouvons pas obtenir, surtout quand il s’agit de relations. Il faut pouvoir se libérer de ses craintes pour puiser dans notre pouvoir et émettre une force intérieure et une énergie charismatique pour le reste du monde. C’est cette énergie qui attire les autres.

Si vous n’attendez rien des autres qu’une connexion authentique, il n’y a vraiment rien à craindre. Pensez à toutes les personnes dans votre vie qui ont le pouvoir sur vous, puis demandez-vous pourquoi il en est ainsi. C’est généralement parce que vous vous souciez de ce qu’elles pensent ou parce que vous croyez qu’elles ont le pouvoir de vous enlever quelque chose de précieux.

Alors, quel est le meilleur moyen de repositionner votre vie ? Ne pas vous laisser guider par vos craintes. Ne pas avoir peur des gens parce que vous voulez quelque chose d’eux.

Lorsque vous n’avez plus peur, vous êtes complètement libre. Si vous voulez être riche, arrêtez de jouer à la loterie et commencez à travailler sur votre peur.

Lire la suite de l'article