Quantcast

Cette Façon de vous plaindre peut vous rendre plus heureux

Parfois vous avez juste envie de vous plaindre. Selon une récente recherche, il y a une bonne et une mauvaise manière de le faire. Si vous le faites trop souvent, votre entourage ne vous respectera plus, mais si vous le faites selon une certaine probité, les gens feront attention à vous et cela influencera positivement votre santé psychologique.

« Se plaindre nous permet d’atteindre les résultats que nous désirons, comme la sympathie et l’attention » énonce un des auteurs de l’étude. Cette enquête a permis d’examiner les relations entre la Pleine Conscience, le bonheur et le mécontentement. Pour ce faire, 410 étudiants des deux sexes confondus ont été interrogés à propos de leur perception de la Pleine Conscience et du bonheur, de la dépression, ainsi que de leur satisfaction générale ou dans une relation actuelle ou passée.



Il en est ressorti que ceux qui se plaignent à propos d’un objectif bien spécifique et qui, partant, agissent plus consciemment, ont tendance à être plus heureux que ceux qui se plaignent sans raison fondamentale. Sans grande surprise, il existe une relation positive entre la Pleine Conscience et le bonheur. Ainsi, il a été admis que les gens conscients savent mieux quand exprimer leurs plaintes et choisissent le moment adéquat pour le faire, contrairement aux autres qui se plaignent plus mais récoltent moins d’effet.

Une plainte est justifiée quand elle est soutenue par des faits et des motivations plausibles et que la personne qui se plaint sait exactement comment remédier à sa situation et qui pourrait l’aider à y arriver. Vous n’obtiendrez peut-être pas exactement ce que vous voulez pour ressentir les effets de votre plainte. Même si vous n’obtenez pas de résultat, il peut être cathartique de vider votre sac.

« Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage ». Périclès

Lire la suite de l'article