Quantcast

7 Signes que vous devez absolument vous détendre

Il vous arrive des moments où vous détestez votre travail et déprimez au point que vous voulez tout larguer. Cependant, avec un peu de recul, cette période de stress est tout à fait gérable. Voici sept signes que le travail affecte négativement votre vie et que vous devriez penser à vous détendre.

1. Vous annulez régulièrement des plans avec des amies et la famille

Vous avez peut-être cessé de faire des plans tout simplement, car vous savez qu’au moment où vous décidez de quitter le travail « tôt » à 19 heures, un autre dossier « urgent » sera sans aucun doute posé sur votre bureau. Vous êtes certainement chagrinée de recevoir régulièrement des messages ainsi que des appels de membres de la famille et de vos amies à qui vous manquez beaucoup et qui ne comprennent tout simplement pas votre horaire chargé.

2. Tout le monde est fatigué de vous entendre vous plaindre du travail et vous le savez

Rappelez-vous le temps où vous ne vous plaigniez pas du travail. Vous n’y arrivez pas ? Eh bien, personne d’autre autour de vous n’y arrivera. Que ce soit votre conjoint, votre colocataire ou votre chauffeur de taxi, tout le monde en a plein les oreilles de la façon dont votre patron est insupportable ou combien vous méprisez votre collègue d’en face. En tout cas, il vous devient pratiquement impossible de vous libérer du stress du travail et d’autres personnes l’ont aussi remarqué.

3. Vous vous sentez anxieuse si vous n’êtes pas « branchée » à votre téléphone

Pendant les heures où vous n’êtes pas au travail, vous êtes collée à votre téléphone, votre ordinateur portable, votre tablette ou à tout autre gadget qui va vous connecter au monde que vous voulez désespérément laisser derrière. Alors que vous avez pleinement l’intention de profiter de votre temps loin du bureau, vous êtes tellement en proie à l’anxiété que les dîners deviennent désastreux ; vous avez même déjà vérifié votre email trois fois avant que le serveur ne prenne la commande.



4. Vous ne pouvez pas rester assise

Bien que vous passiez la plupart de vos journées de travail souhaitant être recroquevillée sur votre canapé en regardant toute une saison de votre série préférée, vous n’êtes pas vraiment en mesure d’être présente lorsque vous avez du temps libre. Quand vous avez le temps de vous détendre et de décompresser, vous le passez ironiquement à penser à ce que vous devriez faire à la place.
Votre corps est devenu tellement habitué au rythme effréné du bureau que vous n’avez aucune idée de comment ralentir. Vous avez entendu maintes et maintes fois parler des avantages de la Pleine Conscience et de la méditation pour soulager le stress, mais la simple idée de passer cinq minutes à vous concentrer sur la respiration est à peu près aussi attrayante qu’un traitement de canal.

5. Vous vous sentez comme si vous étiez sur des montagnes russes émotionnelles

En une minute, vous êtes sur la lune parce que vous avez signé un nouveau contrat et la minute suivante, vous êtes en larmes parce qu’un client vous a crié dessus. A passer autant de temps au travail, votre estime de soi est devenue inextricablement liée à votre rendement au travail. Lorsque vous vous débrouillez bien, vous vous sentez comme si vous étiez sur le toit du monde et que rien ne peut vous arrêter. Mais lorsque vous recevez de la « critique constructive » vous êtes inconsolable.

6. Vous tombez souvent malade

Le stress chronique affaiblit le système immunitaire, vous rendant plus sensible aux virus. Même si vous parvenez à esquiver la grippe, vous pouvez vous retrouver avec une sensation générale de malaise. L’anxiété due à un travail stressant peut manifester des symptômes physiques, comme des maux de tête, des maux de ventre et de nombreuses autres affections désagréables.

7. Vous avez ce sentiment tenace sur lequel vous ne pouvez pas mettre le doigt

C’est peut-être le sentiment d’effroi lorsque votre alarme se déclenche le matin ou le battement de cœur lorsque le téléphone sonne au travail. Vous essayez de votre mieux de ne pas y penser, mais quelque chose vous ronge. Vous savez, au fond, que ce travail n’est pas la meilleure solution pour vous, mais vous avez tellement investi dans votre carrière et la perspective de changement semble si terrifiante.

Vous essayez – de votre mieux – de faire fonctionner les choses, mais si vous êtes honnête avec vous-même, posez-vous quelques questions difficiles et écoutez votre instinct. Si vous n’êtes pas sûre de vos prochaines étapes, approchez un conseiller d’orientation professionnelle ou un thérapeute qui vous aidera à déterminer quel genre de changements vous pouvez faire pour une carrière plus satisfaisante et une vie plus équilibrée.

Lire la suite de l'article