Quantcast

5 Signes que votre quête de manger sain devient une phobie

La santé et le bien-être sont les sujets du moment, et pour une bonne raison. C’est extraordinaire que des façons plus saines de manger soient d’ordre public et que de nombreuses personnes fassent des changements de mode de vie pour adopter de meilleures routines. Seulement, ne faites pas de votre quête de manger sain une phobie. Voici cinq signes révélateurs.

Avec le buzz sur la santé en général dans les médias, beaucoup de personnes se sont tournées vers les nouvelles tendances alimentaires, y compris les régimes populaires tels que paléo, végétalien, cru, macrobiotique, sans gluten et bien d’autres ; espérant perdre du poids, mais surtout avoir une vie plus saine. Cependant, ce qui manque aux messages, souvent contradictoires, que nous recevons sur la manière dont nous devrions examiner ce que nous mangeons et quels aliments sont les plus sains, c’est que la meilleure façon d’être en bonne santé est de déterminer ce qui est bon pour son corps.

Lorsque vous faites un nouveau régime, il est préférable de comprendre vos objectifs personnels et de consulter votre médecin pour connaitre la façon la plus saine de les atteindre. Si vous devenez obsédées par votre régime alimentaire, cela peut conduire à des comportements malsains. Aux États-Unis, 20 millions de femmes et 10 millions d’hommes souffriraient d’un trouble de l’alimentation, dont l’un des plus communs est l’orthorexie, qui est l’obsession de manger uniquement des aliments sains.



1. Vous vous sentez souvent coupable de vos choix alimentaires

Si vous mangez quelque chose que vous considérez mauvais pour la santé une fois de temps en temps, c’est normal. Mais lorsque vous flageller devient une habitude, c’est malsain. Vous écarter quelques fois de votre alimentation saine, en modération, est bon pour vous, car cela vous aide à garder l’équilibre.

2. Vous éliminez de bons groupes d’aliments

Eliminer des groupes d’aliments entiers peut priver votre corps de nutriments essentiels dont il a besoin et vous pousser à manger d’autres aliments malsains pour compenser. Vous pouvez éliminer les fritures ou les aliments transformés, mais n’éliminez jamais tout un groupe sans en parler à votre médecin.

3. Vous êtes contrôlée par la nourriture

Vous ne devriez ni passer trop de temps à vous demander ce que vous allez manger ni vous priver de sorties avec vos amies juste parce que vous ne pouvez pas manger ce qu’elles mangent. Vous sentir bien et heureuse, c’est aussi ça être en bonne santé.

4. Vous critiquez beaucoup la façon de manger des autres

Lorsque vous dinez dehors, vous vous surprenez à juger comment vos amies mangent. Mais vous ne pouvez pas contrôler ce que les autres mangent, car tout le monde ne partage pas le désir de manger santé et c’est tout à fait normal. Ne vous sentez surtout pas supérieure à cause de vos choix, les leurs sont aussi respectables que les vôtres.

5. Vous avez des comportements dépressifs

Plusieurs personnes ne réalisent pas que les troubles alimentaires sont une maladie mentale qui a besoin d’être traitée et 50% de ceux qui en souffrent passent aussi par la dépression. Vous devrez trouver ce qui marche le mieux pour votre corps en l’écoutant.

Lire la suite de l'article