Quantcast

5 Produits chimiques communs qui vous rendent gros et dépressifs

Vous avez certainement déjà entendu que si vous mangez trop de calories, vous grossirez. Mais savez-vous que certains produits chimiques dans votre nourriture contribuent aussi à l’obésité ? Voici 5 produits chimiques auxquels vous devez faire attention.

Ces produits chimiques appelés “obésogènes” poussent notre corps à stocker du gras, même si les aliments sont faibles en calories. Les effets sont complexes : certains de ces produits augmentent le nombre de cellules graisseuses, d’autres augmentent la taille des cellules graisseuses ou encore influencent l’appétit ou le sentiment de satiété ainsi que la capacité de notre corps à bruler les calories. En plus des obésogènes, d’autres ingrédients synthétiques nous font accumuler les kilos et nous rendent dépressifs, même lorsque nous imaginons que nous mangeons bien.

1. Les hormones de croissance et les antibiotiques

Ces produits chimiques sont souvent donnés au bétail pour faire grossir les bêtes sans trop les nourrir. Les résidus de ces produits se retrouvent dans la viande que nous consommons et peuvent provoquer l’obésité chez l’humain.

Comment éviter : Choisissez uniquement des viandes et des produits laitiers certifiés biologiques.

2. Les saveurs naturelles et artificielles

Tous les produits chimiques utilisés dans les aliments transformés pour qu’ils aient un bon gout sont des substituts peu chers et qui peuvent vous pousser à manger plus. Même les saveurs naturelles ne sont pas un gage de qualité, car la plupart sont des excitotoxines qui font que vos papilles gustatives n’arrivent plus à résister à la nourriture.

Comment éviter : Tenez-vous loin des aliments transformés, particulièrement ceux qui contiennent des saveurs artificielles ou d’autres additifs comme de la levure autolysée ou des protéines hydrolysées.



3. Les sucres artificiels

Vous espérez perdre du poids en substituant le soda régulier par du soda diète ? Pensez-y deux fois. Des chercheurs ont découvert que les sucres artificiels contenus dans le Coke diète peuvent affecter les bactéries de l’intestin, ce qui peut mener à une prise de poids. Comme si ce n’était pas assez, l’Aspartame a été lié aux changements d’humeur et à la dépression.

Comment éviter : Ne mangez rien avec des sucres artificiels. Limitez votre consommation globale de sucre et choisissez des sucres non raffinés comme le sucre de noix de coco, le sirop d’érable, le miel non pasteurisé et les fruits secs comme les dattes.

4. Les pesticides

La plupart des pesticides auxquels nous sommes régulièrement exposés contiennent des perturbateurs endocriniens qui sont des obésogènes. Même en petites quantités, les perturbateurs endocriniens ont la capacité de modifier l’action des hormones qui contrôlent le poids et ils interfèrent avec le système hormonal naturel qui régule le métabolisme.

Comment éviter : Minimisez votre exposition aux pesticides en choisissant des produits certifiés biologiques, car les pesticides synthétiques sont interdits dans l’agriculture biologique.

5. Le plastique

Que ce soit le contenant d’une vinaigrette ou tout autre récipient alimentaire, nous sommes quotidiennement exposés au plastique. La plupart de ces objets contiennent des substances telles que le BPA, un perturbateur endocrinien connu et qui a été lié au stockage de gras par le corps. Ces produits chimiques se retrouvent dans la nourriture et ont tellement infiltré notre vie qu’ils se retrouvent dans l’urine de 93% d’Américains.

Comment éviter : Choisissez vos bouteilles d’eau, vos contenants de cuisine, vos pailles et vos ustensiles de cuisine intelligemment et privilégiez ceux qui sont faits en verre ou en acier.

Lire la suite de l'article