5 Preuves que vous n’êtes pas une bonne amie

5-preuves-que-vous-netes-pas-une-bonne-amie

Voudriez-vous être votre amie ? A un moment ou un autre, si nous étions tous honnêtes avec nous-même, il est fort probable que nous répondions non.

C’est parce que dans toute amitié, comme dans toute relation, nous devenons un peu trop à l’aise au fil du temps. Une bonne amie saura lorsque vous avez eu une mauvaise journée, mais il est facile de développer de mauvaises habitudes entre amies et donc, de ne plus être en mesure de réaliser ce genre de chose, explique Irene S. Levine, professeure de psychiatrie à l’Université de médecine de New York, qui a d’ailleurs créé TheFriendshipBlog.com. Ainsi, votre amie n’est plus la première à vous appeler lorsque vous êtes dans la merde.

Découvrez les cinq façons les plus courantes de devenir une mauvaise amie.

1-Vous êtes toujours en retard
Vos amies savent que votre horaire est chargé. Mais, si vos amies ne comptent plus sur vous pour arriver à l’heure, vous êtes devenue une mauvaise amie. « Lorsque vous vous présentez en retard ou pas du tout, vous envoyez comme message que le temps de vos amies est moins précieux que le vôtre », explique Levine. « Cela dévalorise l’autre personne », ajoute-t-elle. Réfléchissez longuement et sérieusement à la manière dont pourrait se sentir vos amies face à ces retards répétitifs et si vous devriez réévaluer votre horaire et vos priorités.

« Si vous êtes en retard avec une amie en particulier, demandez-vous si ces retards peuvent refléter votre manque d’intérêt pour cette amitié, précise Levine. Evitez cette mauvaise habitude si vous voulez garder vos amies le plus longtemps possible.

2-Vous recevez beaucoup plus que vous n’en donnez
Les amies s’entraident. Si vous êtes du genre à demander plus de faveurs que vous en faites, votre amie le ressentira probablement et cela pourrait l’user. L’amitié doit être réciproque à long terme, mentionne Levine. Soyez certaine d’être aussi attentive envers votre amie que le niveau d’attention que vous espérez recevoir de sa part. Demandez moins de faveurs à votre amie et aidez-la davantage, même si elle n’a rien demandée. Les gestes sont plus réfléchis lorsqu’ils viennent de notre plein gré.





3-Vous vous attendez à ce que votre amitié soit toujours la même
Les personnes changent, alors les amitiés aussi. Si vous vous attendez à ce que votre meilleure amie soit la même que celle qu’elle était au collège ou si vous lui mettez de la pression pour qu’elle le reste, vous serez frustrée ou vous n’aurez plus d’amies. « Maintenant que votre amie a un bébé, ne vous attendez pas à ce qu’elle puisse faire les mêmes activités que vous aviez au collège », souligne Levine. Vous devez accepter votre amie comme elle est maintenant et non pas supposer qu’elle sera la même qu’il y a dix ans, commente la professeure. Après tout, vous voulez qu’elle s’adapte aux changements de votre vie, qu’il s’agisse d’un nouvel emploi, d’un déménagement, d’un nouvel amoureux ou de la naissance de votre bébé. Faites de même !

4-Vous parlez trop
Vos conversations avec vos amies sont-elles des monologues ? « Si vous êtes la seule à parler, il est fort possible que vous ne remarquerez pas votre amie en train de regarder sa montre ou de se rouler les yeux », raconte Levine. D’autre part, lorsque les femmes essaient de faire preuve de solidarité, il leur arrive souvent d’interrompre leur amie pendant qu’elle parle, car elles ont envie de leur raconter ce qu’elles ont vécu de semblable. Toutefois, cela ne les aide pas nécessairement à se sentir mieux. Plutôt que d’agir ainsi, prenez une grande respiration et demandez-lui des détails. « Assurez-vous d’être une auditrice attentive pour votre amie et de lui montrer de l’intérêt en lui posant des questions », signale Levine. Par ailleurs, si vous ressentez autant le besoin de parler, la professeure vous suggère de rencontrer un conseiller ou un thérapeute dont les oreilles sont d’une grande utilité.

5-Vous ne planifiez jamais rien
Demandez-vous à vos amies de sortir ou attendez-vous qu’elles vous appellent pour le faire ? Comptez-vous sur vos amies pour préparer le programme de votre rencontre chaque fois que vous êtes ensemble ? « Si vous ne prenez jamais d’initiative, votre amie pourrait interpréter cela comme un manque d’intérêt auprès de votre amitié et cesser de vous demander de faire quoi que ce soit en sa compagnie », fait remarquer Levine. Alors choisissez une journée et proposez des idées d’activités à votre amie. Voici une bonne règle à mettre en pratique : pour chaque invitation provenant de votre amie, invitez-la en retour.

Lire la suite de l'article