Quantcast

5 Excuses à éviter pour avoir une vie sexuelle épanouie

Le sexe est plus que juste du sexe et l’enlever de notre vie a un coût.

Notre sexualité est une partie importante de notre identité et contribue grandement à notre sentiment de bien-être. Même si le temps dédié au sexe est relativement petit dans une relation, il est tout de même une partie très importante de la relation de couple, de notre estime de nous-même et de celle de notre partenaire.

Malgré l’importance de la sexualité, les recherches ont démontré que dans plusieurs couples, le sexe est mis en veille et n’est pas considéré comme important. Selon la Kinsey Institute, 13% des couples américains mariés affirment n’avoir de relations sexuelles que quelques fois par année.

Pourquoi autant de personnes ne font plus d’efforts pour avoir une meilleure vie sexuelle ?

Dans la vie de tous les jours on a de multiples distractions comme les enfants, le travail, la technologie etc. et quand on prend une pause c’est surtout pour nous retirer et faire des activités qui ne nécessitent pas beaucoup d’efforts physique et mental comme regarder la télévision. La première chose qui souffre de ce mode de vie est notre sexualité.

Lorsque les couples n’ont plus une sexualité satisfaisante, ils évoluent différemment. Au lieu de voir le sexe comme une union joyeuse qui fait du bien à leur corps et à leur esprit, ils le voient plutôt comme une corvée qui n’a pas sa place dans une journée occupée. Mais le sexe est rafraichissant et peut nous énergiser. C’est quelque chose qu’on doit apprécier et utiliser pour se connecter à notre partenaire et échanger de l’affection. Malgré cela, plusieurs personnes trouvent des excuses pour ne pas faire l’amour avec leur partenaire.

Voici les 5 excuses les plus communes qu’il faut éliminer pour pouvoir vous reconnecter à votre sexualité :

1. « Je ne me sens pas proche de mon partenaire »
Les études montrent que les couples qui ont des rapports sexuels fréquents ont une relation plus stable et un risque de séparation plus bas. Mais alors pourquoi ces couples qui étaient sexuellement très actifs perdent leur entrain. Cela vient de l’erreur commune que la plupart des couples font. Après quelques temps, ils se considèrent comme une seule personne au lieu de se voir comme deux êtres indépendants à part entière. Cette unicité illusoire les pousse à voir leur partenaire comme une extension d’eux-mêmes et ils sont donc de moins en moins attirés par lui.

2. « Je ne me sens pas sexy. »
Une mauvaise estime de soi peut être un obstacle devant votre sexualité. Des études ont suggéré que plus les femmes se sentent bien dans leur corps, mieux elles se sentent dans leur sexualité et dans leur couple en général. Même si cette étude a été menée sur les femmes uniquement, d’autres études démontrent que les effets sont relativement les mêmes sur les hommes.



Les pensées négatives qui se manifestent souvent par cette petite voix qui murmure dans votre tête, peuvent aussi venir entraver votre sexualité. Il est important de ne pas laisser cette voix dicter votre comportement par rapport à n’importe quelle situation dans votre vie et certainement pas vous voler votre intimité avec votre partenaire. La laisser vous manipuler c’est comme avoir une troisième personne dans votre lit.

Éviter les relations sexuelles n’est pas la meilleure façon de taire cette voix. Au contraire, ignorez-la et faites comme bon vous semble. Elle disparaitra petit à petit.

3. « Je suis trop fatiguée et trop occupée. »
Une des conséquences de l’unicité illusoire est qu’on ne fournit plus autant d’efforts envers notre partenaire qu’on prend pour acquis. Plus on tombe dans la routine, moins on a envie de nous reconnecter à nous-même ou à notre partenaire. Embrassez-vous avant de quitter pour le travail, envoyez-vous des messages coquins pendant la journée, regardez-vous dans les yeux pendant que vous vous parlez. Toutes ces petites choses peuvent vous faire sentir plus proches l’un de l’autre et vous mener vers une vie sexuelle satisfaisante.

Notre sexualité n’est pas quelque chose que nous devons mettre de côté. Il faut l’amener avec nous partout où on va. Il faut créer le temps pour le sexe qui ne doit pas être vu comme un caprice ou un inconvénient mais plutôt comme une façon de se détendre, de se reconnecter et de rétablir le sentiment d’excitation et de l’intérêt pour notre couple.

4. « Je ne suis pas d’humeur. »
Il y a bien sûr des moments où on est fatigués et on n’est pas d’humeur pour des jeux d’adultes. Mais parfois ce sentiment devrait être considéré comme un signal d’alarme. Nous devons prendre le temps de comprendre pourquoi nous ne sommes d’humeur et essayer de régler cela de la façon la plus écologique possible.

5. « Je suis trop vieux/vieille. »
Une étude menée par le National Social Life, Health, and Aging Project a démontré 29% des personnes mariées et qui sont âgées entre 57 et 85 ans n’ont pas eu de rapports sexuels durant la dernière année. Il est vrai qu’avec l’âge, certaines contraintes physiques apparaissent et nous découragent à avoir une activité sexuelle normale. Mais il n’est pas nécessaire de laisser tomber notre sexualité pour autant. Il y a de multiples manières d’avoir des rapports sexuels satisfaisants en accommodant les deux partenaires.

Au final, le sexe ce n’est pas juste du sexe mais c’est surtout une activité plaisante et qui constitue une partie prédominante de notre vie. C’est aussi une façon d’avoir un contact et un échange réels entre deux personnes qui provoquent un sentiment d’intimité et font durer les couples plus longtemps dans l’harmonie et le bonheur.

Lire la suite de l'article