Quantcast

5 étapes puissantes pour évacuer votre anxiété

Il y a toujours quelque chose qui peut rendre anxieux. Peu importe la confiance que vous avez dans certains domaines, il y en a d’autres qui vous déstabilisent totalement.

La peur peut jouer un rôle très utile dans vos vies. Elle peut vous aider à apprendre à vous concentrer et à respecter un délai ou vous inciter à prioriser le fait d’aller chez le médecin pour faire un examen. Voilà une relation saine avec l’anxiété.
Toutefois, lorsque les schémas de pensée anxieux deviennent la norme, l’angoisse peut porter sur tout et vous ressentirez de l’inconfort physique, des palpitations cardiaques, de l’essoufflement, des étourdissements et même une véritable crise de panique.
Si vous souffrez d’une forme d’anxiété, voici cinq étapes efficaces pour vous aider à vous en défaire.

1. Soyez présent
Lorsque vous remarquez que vous avez des pensées inquiétantes quant à l’avenir (Ces pensées commencent généralement par «et si…»), un moyen rapide pour interrompre cette tendance est de vous concentrer sur votre corps.
Tout d’abord, identifiez les signaux physiques uniques que votre corps vous envoie (muscles tendus, constriction de la gorge, battements rapides du cœur, mains tremblantes, etc.) puis faites une pause en prenant quelques respirations lentes et profondes (détendez votre abdomen et prenez conscience de l’expansion et de la contraction de votre cage thoracique).

Ensuite, concentrez-vous sur le moment présent (prenez conscience de l’endroit où vous êtes assis ou debout et quelles sensations physiques vous sentez, etc.) uniquement sur ce qui se passe en ce moment.
Cela peut sembler simple, mais quand vous êtes en harmonie avec votre Être, vous vous concentrez sur l’instant présent. De cette façon, vous ne pouvez pas être pris au piège de l’anxiété à propos de l’avenir.



2. Donnez un nom à cette peur
Le monstre sous votre lit perd son pouvoir lorsque vous allumez la lumière et qu’il n’est pas là. Commencez par nommer vos craintes au sujet de la personne, du lieu ou de la situation à laquelle vous êtes confronté. Ensuite, écrivez la phrase : « Ce que je crains, c’est… » en listant autant de fois que vous en avez besoin. Continuez d’écrire jusqu’à ce qu’il n’y ait pas de nouvelles pensées.

3. Développez votre point de vue
Vous êtes un pro du contrôle. Il y a juste un petit problème : vous ne pouvez pas contrôler l’avenir. Ainsi, tout comme vous faites avec votre corps, il est temps de ramener vos pensées au moment présent.
Retournez à la liste de vos craintes et pour chacune écrivez la déclaration suivante : « Ici, maintenant, ce que je sais pour sûr c’est que… » puis terminez chaque déclaration avec les faits que vous vivez sur le moment.

4. Reprogrammez votre pensée
Maintenant que vous avez recentré votre énergie, vous pouvez accéder à la partie créative de votre cerveau pour construire de nouveaux modes de pensée. Je vous suggère de créer des affirmations comme : « Je suis » suivies par ce qui peut remplacer les pensées effrayantes. Cela permettra à votre cerveau de ne pas se livrer à des réflexions négatives à chaque fois qu’il pense à l’avenir.
5. Faites-vous confiance
Si vous souhaitez modifier votre relation à l’anxiété, transcendez-la et utilisez-la comme une occasion d’être en harmonie avec votre corps.

Lire la suite de l'article