Quantcast

5 Conseils pour bien gérer la crise d’adolescence de vos enfants

Faire face à la crise d’adolescence peut être un véritable casse-tête pour certains parents. Cependant, avec une bonne communication et une fermeté appropriée, la période d’anxiété est aisément surmontée et les enfants développent une plus grande estime de soi. Voici cinq clés pour instaurer un climat de complicité Parents – Ados.

Permettez à vos Ados de se forger leurs propres opinions
Vos enfants ont leur personnalité et donc sont susceptibles d’avoir des valeurs différentes. Ce qui peut paraitre difficile à admettre par certains parents. Par exemple, une adolescente transgenre qui tentait de faire accepter son point de vue s’est vu rétorquer à plusieurs reprises que son choix était contraire à la croyance familiale.
Faites un effort pour voir votre Ado comme une personne distincte et permettez qu’il exprime son individualité.

Soyez ouverts
Le plus grand cadeau que vous pouvez offrir à votre Ado est de montrer de la curiosité sur sa façon de voir les choses. Il se sentira plus rassuré et sera disposé à instaurer une communication plus intime avec vous.
Si nécessaire, initiez souvent des jeux en famille pour arriver à une véritable complicité. Pour faciliter un tel rapprochement, prenez l’habitude de ces divertissements dès leur tendre enfance.



Sachez prendre du recul
Ne négligez pas votre propre épanouissement au profit ou au détriment de votre Ado. Sachez que votre enfant considère comme un fardeau le fait que votre regard soit constamment braqué sur ses moindres faits et gestes, bien que vous le fassiez avec la noble intention de le protéger. Si vous voulez que votre Ado vous parle et se confie en vous, la première des choses est d’instaurer un climat de complicité et de confiance.
Soyez des éducateurs et non des personnes qui tentent de vivre leurs rêves non réalisés à travers leur progéniture. Votre Ado cessera de croire en vous dès qu’il ressentira vos desseins.

Partagez votre expérience
Une adolescente a tenté de communiquer sur l’éventualité d’avoir sa première expérience sexuelle. Sa mère est soudainement entrée dans un trouble émotionnel et s’est mise à pleurer. Elle avait vécu une expérience troublante à son adolescence et s’est projetée en sa fille. Depuis, cette dernière n’a plus abordé ce sujet.
Si c’est votre cas, vous devrez suivre une thérapie pour arriver à dissocier vos expériences troublantes du besoin d’épanouissement de votre Ado. Discutez-en plutôt avec votre enfant pour qu’il enrichisse sa vie et ait des expériences plus épanouissantes.

Pratiquez l’écoute active
Soyez prompts à écouter et lents à parler. Rassurez-vous que votre conservation avec votre enfant n’est pas perçue comme une réprimande, mais plutôt que vous vous accordez sur vos sentiments et comprenez bien ce qu’il vous confie, pour y apporter une réponse appropriée en vue de mieux l’aider.

Aucun parent n’est parfait, néanmoins, si votre désir est de guider et non de contrôler et si vous savez prendre du recul pour mieux apprécier les intentions de votre Ado, avec une écoute active, vous partagerez ensemble une expérience de communication saine et honnête.

Lire la suite de l'article