5 conseils d’un Psy aux personnes anxieuses

Nous affrontons tous l’anxiété à un moment ou un autre de notre vie. Que ce soit avant une présentation importante ou dans l’espérance d’une promotion professionnelle, elle induit toujours une forte émotion de notre part.

Pour la plupart d’entre nous, elle résulte d’une difficulté ou d’une incertitude vis-à-vis de notre évolution personnelle ou de notre inconfort face aux regards des autres et est souvent accompagnée de la perte de confiance. Découvrez cinq pistes pour arriver à surmonter votre anxiété et à en tirer le meilleur parti, en changeant votre perception de la situation.

1. Vos réactions ne sont pas exagérées

Très souvent, alors que vous êtes en pleine crise de panique, vous entendez comme mot de réconfort « Détends-toi ! » pourtant ce n’est pas aussi simple. L’anxiété est une réponse automatique à une menace perçue et qui suscite une réaction de fuite ou de combat. Voilà pourquoi l’attitude la plus commune à l’anxiété est d’essayer d’échapper à l’environnement qui nous stresse. Rassurez-vous, au final, que vous n’exagérez pas dans vos réactions, elles sont provoquées par le niveau de tension que vous vivez. Ne laissez donc pas les opinions des autres anéantir votre positivité et votre capacité à surmonter cette situation.

2. Vous n’êtes pas seule

Le pire sentiment est de vous convaincre que personne ne vous comprend, que vous êtes seule. Trouvez des moyens d’être mieux entourée et de partager votre expérience avec le million de personnes qui en souffrent également, à travers les médias sociaux ou dans votre entourage direct. Aujourd’hui, il existe de nombreux remèdes et psychanalyses au profit des personnes souffrant d’anxiété pour la guérir ; elle est devenue un sujet de discussion et de thérapie de groupe.

3. C’est bien plus que mental

Bien que l’anxiété ait été classée comme un trouble mental, plusieurs symptômes physiques y sont associés, comme l’étourdissement, la difficulté à respirer, les douleurs à la poitrine, l’engourdissement des bras et des doigts et la tachycardie, pour ne nommer que ceux-là.

4. Ce peut être un appel

Votre crise d’anxiété peut être le signe d’une vie désordonnée, d’une alimentation malsaine et déséquilibrée ou d’un style de vie chaotique. Si vous y prêtez attention et faites les changements nécessaires, elle peut vous sauver la vie.

5. Vous pouvez la contrôler

L’anxiété peut être déclenchée par plusieurs facteurs, notamment le régime alimentaire, le stress, le style de vie, etc. et il existe également un traitement. La première étape dépend de votre volonté de vous en défaire. Vous avez la capacité de la contrôler en apaisant votre esprit et en faisant les ajustements nécessaires dans vos habitudes. Dites-vous que vous devez arrêter de laisser l’anxiété dicter le cours de votre vie. Cela parait difficile, mais c’est possible à travers de petits efforts quotidiens.