Quantcast

5 Choses que j’aime dans le fait de vieillir

À 20 ans, pour être prise au sérieux dans le monde du travail, je voulais paraître plus vieille. Mais lorsque j’ai eu 30 ans et que j’ai senti ma jeunesse me filer entre les doigts, je voulais absolument être plus jeune.

J’ai passé les 5 dernières années à essayer d’accepter mon corps qui change, le fait que je ne perds plus du poids aussi facilement qu’avant, et que ma peau a subi beaucoup de dommages à cause du soleil, sans parler de ces quelques cheveux gris qui ont aussi fait leur apparition. Mais récemment, j’ai eu une prise de conscience et j’ai décidé de ne plus me battre car j’ai réalisé que j’étais devenue cette femme que je voulais être lorsque j’avais 20 ans.

Voici 5 choses que j’aime dans le fait de vieillir :

1. L’expérience
Je suis très reconnaissante pour la richesse des expériences acquises au fil du temps. J’ai testé des boulots différents, des relations différentes, des régimes différents et des pays différents. Cela peut ressembler à des erreurs de parcours mais j’ai appris tellement de choses… et je suis toujours en train d’apprendre.

2. Les préférences
Un autre point positif à prendre de l’âge est de savoir ce que l’on aime, et surtout ce que l’on n’aime pas. Cela peut paraître simple et évident, mais il m’en a fallu des expériences pour que je découvre vraiment mes préférences !

Lorsque j’étais jeune, je me mettais beaucoup de pression pour être sociable et ouverte mais en avançant dans l’âge, je me suis rendu compte que j’étais une personne plutôt introvertie. J’ai besoin de temps seule pour recharger mes batteries et me sentir calme et centrée, et je l’assume totalement.



3. La confiance
C’est probablement la meilleure partie de tout ce processus car le manque de confiance n’est pas toujours agréable et maintenant que je suis plus vieille et que j’ai plus d’expérience, je me sens bien plus confiante dans des situations qui étaient difficiles pour moi auparavant.

J’ai confiance en mes capacités au travail, en mes capacités en tant que mère, et dans la solidité de mes relations. Je sais que je peux gérer une crise et j’apprécie mon corps car, malgré les maladies et les chirurgies, il a toujours été là pour moi et je sais qu’il me suivra là où la vie me mène.

4. Les amitiés
C’est tellement agréable de présenter quelqu’un et de dire : “on est amis depuis 30 ans !” J’ai aujourd’hui des amis que je connais depuis des décennies et ces amitiés n’ont pas de prix. Les amitiés qui durent pendant une grande partie de notre vie sont comme une famille choisie. Je suis reconnaissante pour tous ces frères et sœurs que j’ai adoptés, avec lesquels je peux tout partager.

5. Les cicatrices
Je travaillais dur pour cacher mes cicatrices, surtout celles de ma grossesse que je voulais faire enlever au laser, puis mon attitude a complètement changé.

Chacune de mes cicatrices raconte une histoire, et ces histoires constituent ma vie, ma personnalité. Il y a le jour où j’ai foncé dans une vitre à l’âge de 3 ans (sourcil droit), la fois où je suis tombée d’un arbre (genou gauche), ma chirurgie de la cheville et les piqûres de moustiques à Bali qui ont laissé des traces indélébiles sur mes bras. Mais les cicatrices que je porte avec le plus de fierté sont mes vergetures car elles sont la preuve du plus grand miracle sur terre : donner la vie.

Comparé à certains, je suis vieille, et comparé à d’autres je suis plus jeune. Mais pour moi, je suis parfaite telle que je suis.

Lire la suite de l'article