Quantcast

4 Habitudes qui vous rendent malheureux

Nous développons des habitudes dans nos jeunes années. Lorsque les résultats de ces actions sont favorables, nous répétons ces comportements jusqu’à devenir conditionnés comme des chiens de Pavlov.

Que les habitudes soient bonnes ou mauvaises est une question de point de vue, mais il existe des modèles qui ont fait leurs preuves pour fournir santé, bonheur et prospérité. Mais avant d’envisager de nouvelles possibilités, voici quatre habitudes qui vous rendent malheureux, et que vous devriez bannir :

1. Manquer d’indulgence envers soi-même
Vous pouvez commencer une habitude avec de bonnes intentions (être en meilleure forme, par exemple), mais ces intentions peuvent devenir obsessionnelles donc dangereuses.

Ainsi, être obsédé par votre régime ou entraînement peut avoir des effets très négatifs. Ce n’est pas grave si vous manquez un cours de yoga ! Arrêtez de remplacer les avantages de ces saines habitudes par la culpabilité, l’anxiété, la haine de soi et le jugement.

Le bonheur est une question d’équilibre. Comme disait Oscar Wilde, « tout est dans la modération, y compris la modération ».

2. S’accrocher à des relations
Vos valeurs, votre morale et vos intérêts ont certainement changé depuis 10 ans. Avez-vous fait les changements appropriés pour suivre l’évolution de vos principes ?

Êtes-vous encore en train d’essayer d’être la même personne qu’à 25 ans ? Sortez-vous avec les mêmes personnes ? Est-il possible que votre routine ne soit plus en phase avec vos valeurs ? Est-ce que cette relation vous sert ?

Les gens que vous fréquentez ont un grand impact sur la personne que vous êtes et celle que vous allez devenir. Par exemple, si vous avez développé un intérêt pour la santé et le bien-être, au lieu de continuer votre routine habituelle à manger des ailes de poulet et boire de la bière au pub, vous pourriez envisager de vous joindre à un groupe de course ou une équipe sportive.



Si certaines relations se révèlent négatives ou insalubres, vous voudrez peut-être vous réaligner. Autorisez-vous à admettre que vous avez changé et qu’une relation amicale ou amoureuse pourrait ne pas être en phase avec celui que vous êtes devenu, et ce à quoi vous tendez.

N’ayez pas peur de sortir et de rencontrer de nouvelles personnes ! Soyez vous-même et ne vous excusez pas pour qui vous êtes ou pour toutes les modifications que vous avez faites dans votre vie.

3. Résister au changement
Nous luttons contre le changement comme des gladiateurs, mais nous ne pouvons pas l’éviter. Quand nous pensons jouer la sécurité en restant dans un emploi sans issue ou un mauvais mariage, nous ne faisons qu’éloigner le bonheur. Nous devons accepter le changement et les possibilités rafraîchissantes qu’il apporte.

Pour les choses que vous ne pouvez pas changer, choisissez l’acceptation, qui est l’assouplissement de la tension, en détendant votre mâchoire serrée. Acceptez les choses qui sont hors de votre contrôle et changez celles que vous pouvez.

4. Acheter des choses en croyant qu’elles vont nous rendre heureux
Les gens heureux n’amassent pas beaucoup de choses chez eux parce qu’ils savent que les effets supplémentaires sont pesants à la longue, et favorisent le stress.

Vous pourriez penser qu’un nouvel grand écran de télévision géant pourra vous rendre plus heureux, or il pourrait provoquer une montée de stress à long terme, causé par la dette et l’encombrement.

Si vous recherchez le bonheur dans les biens matériels, vous ne serez jamais satisfaits, peu importe ce que vous achetez. Commencez donc à recadrer vos habitudes, à changer vos pensées, vos comportements et à ouvrir votre esprit à de nouvelles possibilités.

Lire la suite de l'article