Quantcast

15 Croyances toxiques à abandonner pour être heureux

Nous nous accrochons à tant de croyances toxiques qui nous empêchent de vivre l’existence heureuse, joyeuse et pleine de sens que nous méritons…  En les abandonnant, en laissant partir ce fardeau qui nous alourdit, nous nous autorisons à être heureux. Et nous donnons à la vie la permission de nous couvrir des merveilleux et précieux cadeaux qu’elle a à nous offrir. Donc, sans tarder, disons-leur adieu.

1. Je ne suis pas « assez »
Abandonnez cette idée toxique et limitante selon laquelle vous n’êtes « pas assez », « pas assez bien », « pas assez intelligent », « pas assez riche », « pas assez beau ». Rappelez-vous aussi souvent que possible que vous êtes mieux qu’assez et que vous avez le droit d’être heureux.

Placez vos mains sur votre cœur, inspirez profondément à plusieurs reprises et répétez-vous ces mots : « Je suis assez. Je suis plus qu’assez. Pas pour ce que je parais à l’extérieur, mais pour qui je suis vraiment à l’intérieur ».

2. J’ai perdu de vue mon but dans la vie
Vous ne perdrez jamais votre but de vue car il est une partie de vous-même. Il est dans votre cœur, à l’intérieur de vous. Aussi longtemps que vous serez de ce monde, il sera lui aussi vivant. Simplement, arrêtez de le chercher autour de vous et regardez à l’intérieur de vous-même, car c’est là que vous le trouverez. Il est là où vous l’avez laissé.

3. Il vaut mieux faire partie du troupeau que d’être considéré comme un cinglé.
Abandonnez la croyance toxique selon laquelle vous devez être comme tout le monde et osez être authentiquement vous-même. Soyez une version de premier choix de vous-même et non une pâle copie de quelqu’un d’autre. Au lieu d’aller là où tout le monde va et de faire ce que tout le monde fait, choisissez ce qui, selon votre cœur, est le meilleur pour vous. Pour être heureux, allez où votre âme vous dit d’aller, pas où le troupeau attend que vous alliez.



4. Je ne peux pas me permettre de me sentir vulnérable
Abandonnez tous les masques et les costumes. Démolissez tous les murs que vous avez bâtis pour vous cacher et vous paralyser. Retirez toutes les barrières érigées entre vous et les autres et autorisez-vous à être vraiment vu. Révélez-vous à ceux qui vous entourent et laissez-vous vraiment aimer. Soyez à l’aise avec vos imperfections et ne niez jamais votre vulnérabilité.

5. Je n’ai pas l’éducation nécessaire
Abandonnez l’idée que vous ne pouvez pas avancer dans la vie parce que vous manquez de l’éducation nécessaire. Ne laissez jamais l’absence d’un diplôme  quelconque vous empêcher de poursuivre votre rêve. Si quelque chose vous passionne vraiment et que vous savez que c’est le travail pour lequel vous êtes fait, vous trouverez le moyen d’y arriver.

6. Je ne peux pas être heureux tant que je ne serai pas parvenu à faire telle chose
Combien de personnes repoussent leur bonheur à plus tard parce qu’elles attendent que quelque chose de magique leur arrive ! Or, le bonheur est un chemin, pas une destination. Laissez tomber l’idée qu’il est quelque part dans l’avenir et que vous ne serez jamais heureux tant que vous n’aurez pas atteint une certaine destination ou que vous n’aurez pas coché tous les points sur une liste de choses à faire. Apprenez à être heureux ici et maintenant.

7. La vie est dure, si dure
Laissez tomber la croyance limitante selon laquelle la vie est dure, cruelle et hostile et, au contraire, prenez-la à bras-le-corps telle qu’elle est. Faites confiance à sa sagesse. Regardez au-delà de la surface. Tâchez de tirer la leçon de toutes les expériences qu’elle vous envoie et soyez sûr que celles-ci seront utiles à votre évolution.

8. Mes parents sont responsables de tout
Abandonnez l’idée que tout ce qui va mal dans votre vie est de la faute de vos parents. Arrêtez d’accorder votre pouvoir à des forces extérieures et apprenez à vous sentir responsable de votre vie.

Lire la suite de l'article