12 Principes bouddhistes qui transformeront votre vie

12 Principes bouddhistes qui transformeront votre vie

La quête du bonheur est conceptualisée sous plusieurs angles, selon diverses théories, et chacun y trouve son compte. Voici douze principes bouddhistes qui vous procurent les armes spirituelles pour transformer votre vie.

1. Vivez avec compassion

La compassion est la qualité la plus vénérée chez les bouddhistes. Elle ne fait pas qu’aider la cause humaine, mais transforme aussi votre vie sous plusieurs aspects. D’abord, la compassion envers soi est nécessaire pour trouver la paix intérieure. Ensuite, la compassion envers les autres permet de percevoir la bonté en chaque Être humain et de trouver une signification aux actions des autres qui ne sont pas toujours compréhensibles. Au-delà, exprimer de la compassion est l’acte même de la connexion du cœur avec les autres – et cette connexion cache une grande source de joie.

Par la compassion, vous traitez chaque personne que vous rencontrez comme vous le feriez pour vous. Cela peut sembler difficile au début, mais ne lâchez pas et vous vous rendrez compte de la puissance de la vie avec la compassion.

2. Recherchez l’épanouissement collectif

Dans le bouddhisme, une communauté de pratiquants s’appelle « Sangha » et est composée de moines et de nonnes qui pratiquent ensemble, dans la paix, afin de cultiver une meilleure prise de conscience de notre humanité.

Le principe de « Sangha » a pour objectif de contribuer à l’épanouissement individuel et collectif de tous les hommes. Généralement, les gens se mettent en groupe dans le but de s’enrichir ou d’avoir plus de pouvoir, mais rarement avec la perspective de parvenir à la paix et au bien-être social de façon désintéressée.

3. Développez la pleine conscience

Efforcez-vous d’accorder une attention particulière à chaque instant de votre vie et de surmonter vos plus grandes luttes personnelles. La pleine conscience changera tous les aspects de votre vie et dans tous les sens. Vous expérimenterez une plus grande paix intérieure, plus de joie et apprendrez les meilleures leçons de vie.

4. Vivez profondément

Vivre profondément c’est entrer en harmonie avec la nature précieuse de l’Univers et l’essence du bonheur véritable. Vous développez la capacité de savourer de façon positive chaque instant de votre vie, de transformer les réalités les plus banales en des expériences tout à fait enrichissantes et vous expérimentez quotidiennement la guérison intérieure.

Avec cet état d’esprit, vous découvrez que chaque entité est un maillon d’une universalité et que le monde est en perpétuelle évolution. En fin de compte, vous ressentez le besoin d’abandonner votre regard traditionnel des concepts, pour adopter une compréhension plus spirituelle.

5. Changez votre vision du monde

Un principe bouddhiste énonce que vous ne pouvez pas aider les autres si vous n’êtes pas en mesure de vous aider personnellement. Il s’agit de prendre soin de vous premièrement et de chercher à être un modèle de vie et une source d’inspiration pour les autres.

Pour avoir un impact sur le monde, évitez de vous jeter dans la mêlée, car vous risquez d’entraver grandement vos atouts et vos aptitudes à apporter un changement. En revanche, appréciez-le avec un regard plus critique et posez des actions qui ont une influence positive sur votre environnement.

6. Admettez votre impermanence

La mort est souvent un sujet tabou dans la société occidentale. Les bouddhistes, par contre, le conçoivent comme un processus naturel de la vie et font des méditations qui les aident à comprendre qu’ils ne sont pas éternels.

Accepter votre impermanence sur terre peut s’avérer être une grande source de paix et vous aider à apprécier les nombreuses joies qui surviennent dans votre vie quotidienne. Le monde s’ouvrira à vous d’une manière nouvelle et profonde.

7. Honorez vos moments de repas

Les pratiques méditatives bouddhistes, particulièrement la Pleine Conscience et la Contemplation, vous aident à réaliser l’importance de la nourriture en face de vous. En considérant le rôle vital de l’alimentation, vous cultiverez un sentiment de gratitude avant chaque repas et veillerez à accorder un profond respect à l’équilibre délicat de la nature.

8. Comprenez l’action de donner

Donner c’est bien plus qu’offrir des cadeaux de Noël ou d’anniversaire, c’est aussi tous ces petits gestes d’amour que vous partagez tous les jours et que vous ne considérez pas comme tel. Les bouddhistes ont une très profonde compréhension de l’acte de donner, plus particulièrement du fait que la vie est une dualité du donner et du recevoir.

Cette élévation d’esprit vous aide à réaliser les ressources étonnantes que vous avez en vous et que vous pouvez partager avec les autres à chaque instant, comme la bienveillance, la compassion ou tout simplement votre présence.

9. Désarmez votre égo

La façon la plus simple de résumer toutes les pratiques spirituelles est que la spiritualité est l’acte d’être en contact avec la réalité ultime, malgré les obstacles qui vous en empêchent. L’obstacle majeur est l’égo, car sa fonction est de vous détacher de qui vous êtes réellement, de votre paix intérieure. Bien que l’égo soit une partie intrinsèque de la personnalité, vous parviendrez à plus de bonheur en arrivant à le dompter.

10. Abandonnez les 3 poisons

La vie est pleine de vices qui vous aveuglent et vous empêchent de vivre en harmonie avec votre Être intérieur, dans la paix, la joie et la réalisation de soi. Parmi ces vices, il y en a trois qui sont considérés comme des poisons ; ce sont l’avidité, la haine et l’illusion.

Ces 3 poisons sont responsables de la majorité des souffrances. Au lieu de les combattre, acceptez le fait qu’ils font partie de votre vie et travaillez doucement à les éliminer un par un.

11. Cultivez de bonnes valeurs

Le monde serait parfait si chacun œuvrait à rendre meilleure la vie du prochain ou veillait à exercer un métier qui a un impact positif sur le bien-être de toute une communauté. Cette quête de bonnes valeurs communes peut entraîner un changement positif dans votre vie et celles des autres et promouvoir plus de paix et de bonheur.

12. Ne vous attachez pas à vos passions

Le non-attachement, dans l’assertion bouddhiste, ne consiste pas à vivre de façon solitaire, mais à savoir mettre une certaine distance entre ce que vous considérez cher, vos passions et vos désirs. Cela signifie aussi que vous admettez l’impermanence de la vie et des émotions et vous vous considérez comme un serviteur de l’Univers. Vous apprenez ainsi à profiter pleinement de la vie en étant moins soumis à vos émotions et au gain matériel.

Une fois que vous développez une telle aptitude mentale, vous entrez dans un processus naturel de guérison intérieure et vivez avec un état d’esprit constant de quiétude et de bonne humeur.

Lire la suite de l'article